RSS
RSS



Partagez| .

Hunter T. Evans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Hunter T. Evans Dim 1 Déc - 17:09

Hunter Théodore Evans

« But because things change, friends leave, and life doesn't stop for anybody... »


Toutes mes salutations à vous, je me présente, Hunter Théodore Evans. Je suis âgée de 15 ans. Je suis un sorcier de sang-mêlé. Mon statut est actuellement un grand zéro parce que je n'ai jamais passer le test de classification et je suis fière de dire que je suis neutre. Je suis actuellement en 5ième année, dans la maison des Serdaigle. Plus tard j'aimerai être … en fait, je ne sais pas encore ce que j'aimerais faire, mais rien ne presse. Mon avatar est celui de Logan Lerman. Si je devais vous donner quelques unes de mes qualités et défaut, ce seraient ceux-ci que je citerai ... Ma plus grande crainte ? Et bien la dernière fois que j'ai rencontré un épouventard il s'est transformé en une ombre qui donne froid dans le dos. Vous voulez en savoir plus sur moi ? Et bien pour ça, vous allez devoir lire la suite ! .


RACONTENOUSTONHISTOIRE

Encore une fois, je range mes vêtements dans un petit sac de voyage mais cette fois, cela ne me dérange presque plus. On nous apprend avec le temps qu’il ne faut pas trop s’attacher parce que l’on peut partir a tout moment. Lorsque je tourne la tête vers l’embrassure de la porte pour voir la dame des services sociaux. Elle me fait un petit sourire effacer avant de me faire signe de la suivre. Je laisse échapper un soupir silencieux avant de trainer mon sac sur le sol vers la sortie. Hélène, la dame des services sociaux, me prend doucement le sac de la main et me fait assoir sur la banquette arrière de la voiture et dépose mon sac prêt de moi. Près de la fenêtre, mon regard passe d’un lampadaire à un autre me laissant me perdre dans mes pensées. Encore une fois, j’allais devoir tout recommencer. On m’avait retiré de cette famille parce que, selon eux, j’avais bien du mal à m’intégrer. Si seulement, ils savaient ce que je tais depuis la première fois. La famille Dunst a été la toute première à me prendre avec eux alors que j’avais quatre ans.

« C'est de ma cachette, sous la table base du salon, que j'observe une scène qui rejoue en boucle depuis trop longtemps. En fait, d'aussi loin que je peux me souvenir, à chaque fois, C'est la même histoire qui repart en vrille. Replier sur moi-même, je ne vois rien de la scène qui se passe dans la cuisine. Puis soudain, plus rien que des bruits de pas de plus en plus fort. C'est alors que j'ose fureter les yeux vers l'ouverture de la porte. Voyant des chaussettes trouées venir dans ma direction, je me glisse hors de mon abri nucléaire et me précipite vers la penderie du deuxième. Je ne sais toujours pas si je dois remercier le ciel que ce soir encore, il soit ivre. L'escalier me donne une longueur d'avance puisque je l'entends si empêtrer en pestant. Assis dans un coin, j'entends des cris et des objets se fracasser sur le sol. J'essaie tant bien que mal de retenir mes larmes, mais rien à faire. Elles coulent silencieusement sur mes joues, mourant au bout de mon nez pour finalement être cachées au creux de mes bras. Bryan n'est pas mon vrai père seulement le conjoint de ma mère d’accueil. Parfois, je me perds a imaginé à quoi pourrait ressembler mes véritables parents, à croire qu’ils pourraient m'aimer... Je me prends à rêvasser à des paysages plus verts, à une vie bien meilleure puisque depuis longtemps maintenant, je vis un enfer sans nom. Je reste encore plusieurs minutes sans bouger à écouter le moindre bruit qui pourrait provenir du rez-de-chaussée. À force, j'ai dû m'endormir parce que se fût le grand vide, le néant total. »

C’est la première fois que j’avais dû faire mon bagage dans le but de partir mais à ce moment là, je n’avais pas versé la moindre larme. J’étais très heureux de quitter cet enfer. J’écrase une larme sur ma joue alors que la voiture s’arrête devant le centre d’hébergement, me tirant ainsi de ma tête. J’ouvris la porte en traînant de nouveau mon sac vers l’intérieur du bâtiment. Ces quelques marches se répètent comme un échos. Je dois avouer que j’ai plus de chance que la majorité des enfants ici. Moi, j’ai un sac de toile, un véritable sac de voyage alors que les autres, ils n’ont qu’un sac poubelle pour y ranger leurs vêtements, leurs affaires. Du coup, les vêtements ne sentent que le sac poubelle. Bref ! Entrant dans le dortoir, je lance mon sac sur le coffre au pied du lit et me laisse tomber sur le matelas mou. Regardant le plafond d’un blanc douteux, je me mis a pensé a ma seconde famille d’accueil. Si la première avait réussit a me garder un mois, la seconde m’avait eu que deux ans. La femme qui me servait de mère d’accueil avait été tuée dans un accident de voiture et l’homme n’avait pas eu le courage ou l’envie de me garder avec lui. De mes quatre ans à mes dix ans, j’ai fait environ quatre familles d’accueil et se n’est que la dernière qui me fit connaître le véritable sens du mot famille.

Ma dernière famille n’avait jamais eu d’enfant et selon eux, j’avais été la chance qu’il n’espérait plus. Pour être totalement franc, je ne devais pas être leur premier choix parce que les jeunes familles préfèrent généralement les bambin voir les nourrissons. Du moins, s’est ce que je croyais, mais ils m’ont rapidement fait comprendre que j’avais tord. Ma nouvelle mère d’accueil se trouvait à être une institutrice à la Fac et son conjoint, un avocat dans un grand cabinet. Pour compenser mes nombreux changements d’école, j’avais droit au cours de rattrapage durant l’été en plus des cours plus avancés. Se fut l’année la plus instructive et la plus remplie de toute ma vie. À mon onzième anniversaire, je fus surprit de recevoir un courrier des plus étrange. Ce qui me surprit le plus dans cette journée, fut que mes parents d’accueil me firent part qu’ils étaient eux aussi des sorciers. Parfois, je me demande si j’aurais eu cette conversation si je n’avais pas eu cette lettre. Enfin bref ! J’eus que les vacances pour apprendre ce que je devais savoir sur le monde sorcier. Honnêtement, je ne crois pas tout retenir, mais j’ai sept ans pour l’apprendre. Entre nous, se fut l’année la plus folle de toute ma pauvre vie. Malgré tout, je n’arrête toujours de penser à quoi pourrait ressembler mes véritables parents et pourquoi, ils ont décidés de m’abandonner.

La première année à Poudlard fut un véritable calvaire. Je servais de souffre douleur et d’objet pour plusieurs plaisanteries. J’avais prit pour habitude de me cacher dans la bibliothèque de l’école pour ne pas avoir à affronter mes prédateurs des autres maisons. Après cette année, j’ai prit la décision qu’il valait mieux pour moi de prendre le rôle du prédateur plutôt que celle de la proie. Je me doute que le jeu n’est pas honnête, mais je préfère de loin le jouer plutôt que de me perdre. Tristement, au cours des trois autres années, se n’étaient plus seulement un masque que je portais de temps à autre mais une protection que je portais à temps plein. Finalement, les amis que je possède ne savent pas qui je suis réellement et ceux qui me déteste ignore qui je suis réellement et qu’ils pourraient peut-être m’apprécier. Maintenant que je suis en cinquième, je sens qu’il est trop tard pour tout changer, mais qui sait…


DERRIÈRETONPETITÉCRAN

Okay, okay les peoples, peut être que vous ne me connaissez par irl, mais ig je suis une célébrité ! Et oui je suis Foxface ou Nini ! Vous n'y croyez pas que je sois venus ici, hein ? Pour cela vous devez remercier j'ai finit par plus savoir. Sinon que dois-je vous dire ? Du haut de mes 24 ans, je pense que le forum est un tout petit peu mort, mais on va régler tout ça!. Est-ce que j'ai un autre compte compte ? Et bien j'ai personne d'autre.. mais j'ai une mémoire de poisson rouge. Si j'accepte que le lutin de cournouaille me lance des défis ? … non.... Et vu que je suis une superstar j'ai l'honneur de vous annoncez que bah s'est la fin....


icône : Bazzart / Tumblr
avatar : Bazzart / Tumblr
titre de la musique : Bastille / Pompeii



Dernière édition par Kameron L. Haynes le Ven 13 Déc - 3:11, édité 36 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Leo Rockwood
Se battre mais en silence.


Féminin Ecrits : 130

Are you curious?!
Relationships:
All you need to know:
Absence: Présent et libre de rp

MessageSujet: Re: Hunter T. Evans Dim 1 Déc - 20:49

NiiiiiiiiNiiiiiii!!!!!! *-* Ma cherie!!! Ma choupi!!!! Rahhh tu es là!!!!! OMG!!!! reeeee bienvenue!!!! xD

*gros câlin de la mort qui tue* On va se battre! on va le relever notre fofo!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hunter T. Evans Lun 2 Déc - 9:42

Ohhhhhhhhhhhhh *__________________* J'aime te revoir parmi nous ♥️ Je suis crooooooo contente calin5

*l'attache et la laisse plus partir*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hunter T. Evans Lun 2 Déc - 16:32

Se battre? Heum… Peut-être pas… Mais je vais user de mon intelligence. ^^
M'attacher? Promis, je vais être sage, mais ne me faite pas de mal. (hug)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hunter T. Evans Ven 13 Déc - 3:12

Désolé pour le double post ! MAIS… J'AI FINI!
(merci mon Dieu, il était temps!)

Svp changer mon pseudo pour Hunter Evans. Mici! Vous n'aimes fort!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hunter T. Evans Ven 13 Déc - 9:38


BIENVENUEEEEEEE

Félicitations, tu rejoins Poudlard !


Coucouuuuuuuu ♥️ Je ne vois aucune objection à t’offrir le privilège de rejoindre notre communauté :red: Ton personnage est donc accueilli chaleureusement (ou pas...) par les Serdaigle. Maintenant il te reste quelques petites choses à faire, tu dois tout d'abord aller RECENSER TON AVATAR. N'oublie pas de te recenser aussi au niveau de ton camp ou famille de sang pur en allant jeter un œil aux LISTINGS. Ensuite, tu peux faire une demande de LIENS & de RP'S pour commencer à participer pleinement et te faire des coupins. Mais n'oublie pas qu'il y a aussi LA CHAT BOX qui est un bon moyen de faire connaissance avec les autres membres ! Si tu le souhaites tu peux te créer DES SCENARIOS. Enfin n'hésite pas à jeter un petit coup d’œil au FLOOD ou aux JEUX. Bon voyage parmi nous !



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Hunter T. Evans

Revenir en haut Aller en bas

Hunter T. Evans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Evans Paul dans la tourmente: les deputés parlent...
» La maison de Evans Paul vandalisee par les siens
» A hunter ... a bear
» [01.07.11] Video: évolution du bounty hunter
» NOU TANDE KE EVANS PAUL( KP) SE YOUN NAN EVANTYEL PREMYE MINIS.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Silencio :: Ministère :: Les non rp's-