RSS
RSS



Partagez| .

Harmony J. Evans ♦ À fleur de soi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Harmony J. Evans ♦ À fleur de soi Lun 24 Juin - 1:53

Harmony Juliet Evans

« Mieux vaut combattre sans espoir que de vivre sans désirs. »





Toutes mes salutations à vous, je me présente, Harmony Juliet Evans. Je suis âgée de 16 ans. Je suis un(e) sorcière de sang mêlé Mon statut est actuellement d'un niveau inconnu et je suis fière de dire que je suis une anti voldy, parce que je ne me laisse pas corrompre par le mal. Je suis actuellement en sixième année, dans la maison des gryffondors. Plus tard j'aimerai être ...pour tout dire, je ne sais pas, je n'ai pas vraiment de but dans l'avenir ! Peut être, être médecin ? et mon avatar est celui de Kaya scodelario. Si je devais vous donner quelques unes de mes qualités et défauts, ce seraient ceux-ci que je citerai .. Ma plus grande crainte ? Et bien la dernière fois que j'ai rencontré un épouventard il s'est transformé en Clown. Vous voulez en savoir plus sur moi ? Et bien pour ça, vous allez devoir lire la suite ! .


CARACTERE&PHYSIQUE

Une main de velours dans un gant de fer. Voilà ce que l'on pourrait dire de mademoiselle Evans. Elle ignore de qui elle peut tenir cela, mais elle a tendance à être un peu rebelle et ne pas respecter les règles. En revanche, c'est une demoiselle un peu studieuse, qui n'est pas non plus première de la classe, mais qui accorde importance à son avenir et à ce qu'elle pourrait faire. Tantôt elle peut être cinglante et quelque fois désinvolte, tantôt, c'est un coeur d'or qui n'hésite pas à aider son prochain, voir même son ennemi ! Pour elle, les rivalités de maison ça n'est que des bagatelles, et se moque éperdument de ce que cela peut représenter. Même s'ils différent de leur origines, de leur manière de se comporter et de leur caractère, un élève de poudlard, reste un élève voilà tout. En revanche, c'est une personne loyale, qui est pleine de bon sens et de répartie. Et ce que ses amies admire le plus chez elle, c'est le courage dont elle fait preuve ! Elle n'hésite pas à aller au devant du danger pour protéger les gens qui lui sont chers voir même protéger une tierce personne qu'elle ne connaitrait pas. Trop gentille sans doute ? Mais ne vous y fiez pas, car sous ses airs mignonnets se cache une demoiselle au potentiel inexploité, et au caractère très particulier. Ce n'est pas le genre de petit brin de nana à se laisser faire, ho ça non, et en plus elle est directe, elle dira ce qu'elle pense sans passer par quatre chemin. En amour, elle sait qu'elle sera fidèle, même si les relations amoureuses ne sont pas sa tasse de thé...Disons juste qu'elle a une très mauvaise expérience de relations plus ou moins concluantes, voir expérimentales. Comme toute jeune fille, Harmony a déjà gouté au plaisir des sens et de la chair. La nicotine est pour elle une drogue dont elle a énormément du mal à se passer, surtout après une nuit câline. Comme elle ne sait pas qui sont ses parents, elle ignore de qui elle tient les aspects de sa personnalité, mais en tout cas, elle est très intelligente, bien qu'elle ne le revendique pas et préfère ne pas se faire remarquer. Douée en sortilèges, forte dans la déduction et dans les énigmes, rien n'a de secret pour elle, pas même un pêle mêle ou un casse tête. Harmony est un tantinet perfectionniste mais se sent soulagée de ne pas en être maladive, cela dit elle n'est ni narcissique, ni même vantarde, elle n'aime pas parler d'elle, et encore moins jouer les manipulatrices pour obtenir des choses. Elle réserve plutôt un sort comme celui ci aux allumeuses serpentardes. De bonne réputation, on sait qu'elle est très appréciée, mais c'est un tout, car on peut également la détester. Quelques peu lunatiques, elle peut selon le temps, l'humeur changer de personnalité ! Les jours de pluie, elle sera monotone, les jours de neige, froide et glaciale...enfin tout dépend de la météo mais aussi de ses humeurs. Par exemple si son réveil l'a levé deux heures avant...ne restez pas dans son champ de vision, et surtout ne la cherchez pas, parce qu'elle pourrait vous tuer d'un regard, comme les basilics. En tout cas, gentille, affectueuse, à ses heures perdues solitaire, avec elle vous en verrez des vertes et des pas mûres. Essayez de l'apprivoiser pour voir ! ;)

We are family..?

Il semble que pour le commun des mortels, il est important d'avoir pour un enfant : un père et une mère afin que celui ci puisse vivre dans une situation stable et ne pas être perturbé dans son quotidien, et sa poussée de croissance. Dans une étude psychanalyste, un enfant seul est un enfant psychologiquement en progression de déséquilibre. Même si Harmony ne connait pas ses vrais parents, elle n'a jamais vraiment été seule, et à toujours été protégée, choyée. La jeune fille depuis qu'elle est bébé était pensionnaire de l'orphelinat de Wetsbury, plus connu sous le nom de " Remembrance Castle ". Pendant une bonne période de son enfance, Harmony y a grandit auprès de cette famille d'accueil qui lui apportait douceur, services et protection dans l'espoir qu'un jour sa famille viendrait la chercher...mais en vain. C'est alors à l'âge de 14 ans qu'elle quitta la résidence de ses souvenirs, adoptée par une famille anglaise de bonne situation : La family Evans. Et puis comme toute personne humaine, un couple qui ne s'entend plus, se sépare, et un autre se forme. Le paternel de famille se sépara de sa bien aimée et se remaria par la suite avec une autre femme. Harmony vit avec Jess Evans et Hannah McGuire, une étrangère qui ne reconnait pas son existence et qui la considère comme nuisible. Autant dire que l'amour entre Hannah et Harmony se résume à se donner des coups de couteaux dans le dos...Heureusement, pour passer cet état de crise, elle n'est pas toute seule puisque la famille Evans compte à son actif deux enfants de sexe masculin, l'un étant plus âgé qu'elle, et l'autre beaucoup plus jeune, d'au moins 4 années. Le cadet : Gabriel, et l'aîné : Drew. Il semblerait que la jeune fille plaise beaucoup à Drew, mais même s'ils ne sont pas du même sang, elle ne préfère pas s'attacher à quelqu'un pour le moment. Harmony garde espoir qu'un jour elle pourra retrouver sa famille, et se donnera tout les moyens pour pouvoir y parvenir, quitte à devoir mener des recherches d'elle même et y passer des années entières.


RACONTENOUSTONHISTOIRE


Chap I. Memories

Des larmes gelées tombaient tel une sérénade où les notes qui jasaient étaient faites de cristal. Une femme se battait contre les intempéries, marchant, s'enfonçant même dans la neige. On ne pouvait discerner son visage car camouflée dans son manteau, une capuche sur la tête, et dans ses bras, ce qui avait tout à fait l'aspect d'un objet précieux entouré de couverture. Mais où allait donc cette femme qui les pieds gelés, et le visage meurtri par la température ? Sa détermination la poussait à ne pas craquer, tandis que des cris d'enfants résonnaient dans les échos de la nuit. La jeune mère le calma en lui chantant une douce mélodie comme elle en avait pour habitude, avant d'arriver devant un imposant bâtiment. Et sur le portail était écrit, marqué en lettres d'or " Orphelinat de Westbury". Elle avança prudemment commençant à sentir la fatigue engourdir les membres de son corps, elle frappa à mainte reprise jusqu'à ce qu'on vint lui ouvrir.

Une tasse de thé chaud lui fut servie, tandis qu'on lui demandait la raison de sa visite

....

Intendante : « J'ai du mal à vous comprendre, chère madame...Pourquoi voulez-vous abandonner cet enfant...? »
Mère inconnue« C'est très difficile pour moi mais...je n'ai pas vraiment le choix...je fais ça pour son bien et pour la protéger...croyez moi je...je ne veux pas me séparer d'elle, elle est toute ma vie, toute mon âme, le fruit de mon amour...mais...si je ne le fais pas, elle sera tuée...»
Intendante : «...Je...je comprends...» dit-elle en regardant la petite demoiselle « Et comment est-ce qu'elle s'appelle ? »
Mère inconnue : « Harmony...Harmony Juliet »

....

Et c'est ainsi qu'une enfant du nom de Harmony entra le 21 décembre à l'orphelinat en tant que pensionnaire, ne sachant réellement pas ce que l'avenir lui réservait. Abandonnée...Qu'avait-elle fait pour subir une telle injustice ? De toute façon il était impossible pour elle de se souvenir du visage de sa mère...Et même si elle restait les yeux fermés à essayer de se rappeler ne serait-ce que la couleur de ses yeux, rien n'y faisait...Pour elle, sa mère était madame Rosalisa, l'intendante du pensionnat qui l'avait élevée...

Amie pensionnaire : « Harmony ? Hé ! C'est l'heure du déjeuner ! »

Elle ouvrit ses yeux bleus et leva son regard vers la blondinette et jeta un coup d’œil autour d'elle. Se sentant flotter comme dans une illusion, elle revint les pieds sur terre. La jeune enfant était âgée de 12 ans, et elle commençait à s'habituer au rythme de vie et au quotidien de Remembrance Castle. De ses yeux semblables à des saphirs, elle la scruta, et esquissa un léger sourire. Sa collègue de chambre était vraiment une merveilleuse jeune fille, et elle l'enviait d'avoir ses popularité que elle ne pouvait avoir. Tout les pensionnaires de l'orphelinat disait qu'elle était effrayante, surement à cause de sa crise d'hystérie faites il y a de cela un an, alors qu'elle avait frappée une fille qui s'en était prise à elle de manière verbale. Elle se rappelait encore du doux bruit de ses os qui craquaient. Cette fille n'avait pas eu à lui parler de cette manière...

C'est ainsi que la jeune enfant avait gagnée sa réputation, et était jugée par tout les habitants du pensionnat. Le seul moment où elle pouvait trouver la paix et ne plus sentir les regards froids et jugeurs dans son dos était quand elle se promenait dans les allées de Westbury ou encore même dans les jardins...Après avoir aidée son amie à lire ses cours, puisqu'elle était l'un des enfants les plus intelligentes, elle décida de sortir pour regarder le ciel gris et sombre. Bientôt c'était son anniversaire, quel âge allait-elle avoir déjà ? Ha oui, 13 ans...13 années où elle n'aura connu que les enceintes de ce château, ou encore ses terres gelées, humides, comme si le soleil lui même n'avait jamais existé pour les enfants dont les parents n'ont que faire de leur responsabilités. Elle se recroquevilla et regarda la forêt à perte de vue...L'enfant n'avait pas peur de passer par la brocéliande, mais on racontait tellement de choses à son sujet ! Des histoires de fantômes, de dame blanche, ou encore même d'agresseurs et violeurs d'enfant...C'est peut-être pour empêcher les pensionnaires de sortir et de s'éloigner de l'orphelinat ? Un bruissement, des crépitements dans la neige lui indiquait que quelqu'un s'approchait.

Intendante : « Harmony, mon enfant, j'ai croisé Suzy qui m'a dit que tu étais dans les jardins toute seule...Pourquoi ne vas-tu pas t'amuser avec les autres ma chérie ? »
Harmony : « Je n'en ai pas envie madame...Je sais qu'eux non plus d'ailleurs...»

Elle baissa les yeux, alors que l'intendante la prit dans ses bras pour la bercer.

Harmony : « J'ai tellement hâte que papa et maman vienne me chercher ! Ils seront là pour mon anniversaire, je suis toute impatiente de les rencontrer »

L'enfant avait un doux sourire sur son visage, ce sourire radieux et innocent ! Oui elle avait hâte de rencontrer sa famille.

Intendante : « Harmony-chérie...à ce propos, il faut que je...»
Harmony : « Vous pensez qu'ils me reconnaitront ? Et si jamais ce n'est pas le cas ? »

La vieille femme la regarda avec tristesse, elle ne pouvait rien lui dire, et déposa un baiser sur son front, et se leva

Intendante : « Ne reste pas trop longtemps dehors, tu risques d'attraper froid ! »

Quelle est la chose la plus cruelle que l'on puisse faire à un enfant ? L'abandonner ou lui mentir ? Les deux actes s'accordent bien ! Harmony était bercée par des illusions de rêves et croyait sincèrement que ses parents allaient venir la chercher, c'était sa mère protectrice qui le lui avait dit, ils seraient à pour son anniversaire, et il n'y avait pas plus beau cadeau qu'un enfant puisse rêver que de voir ses parents. Et finalement...le 24 décembre arriva à grandes enjambées, peut être trop en avance ! Harmony avait peur, son petit coeur battait à une folle allure, et elle guettait la fenêtre pour apercevoir les silhouettes, tandis que les enfants ouvraient leur cadeaux de noël au pied du grand sapin vert, enguirlandées de toutes lumières colorées. La neige tombait au dehors, à grand flocons, et c'est la tête appuyée contre la vitre qu'elle attendait, impatiente, un sourire serein.

....

La soirée continua, et toujours aucun signe de ses parents. Les enfants avaient désertés la pièce pour se rendre dans leur chambre, dormir après avoir joué et sourit de leur présents. Harmony elle, regardait toujours par la fenêtre...elle commençait à perdre espoir, et ayant peur de détourner son regard, elle n'avait même pas touché à cadeaux de noël, ni même d'anniversaire. Quelqu'un frappa deux coup à la porte ouverte, et Harmony se retourna pour regarder l'intendante, qui avait cet air peiné...

Harmony : « Ils ne sont pas venus...ils m'ont oubliée »
Intendante : « Je suis désolée ma chérie, mais la vérité c'est que...ils n'ont jamais eu l'intention de venir te chercher...quand ta maman t'a emmené ici, elle disait que c'était pour te protéger...te voyant si seule, je ne voulais pas que tu sois si malheureuse, et c'est pourquoi je...je t'ai fait croire qu'ils allaient venir te chercher...»

Elle ne pouvait y croire ! Elle était surement en train de rêver, elle allait se réveiller ! Il ne pouvait en être autrement...L'enfant, les yeux écarquillés, on pouvait lire l'effroi sur son visage.

Harmony : « Vous m'avez menti...? »

L'intendante ne répondit pas, une mine triste, baissant les yeux, l'enfant sentit ses jambes céder sous ce poids devenu insupportable pour elle. La jeune fille ne comprenait pas...et sentit le chagrin envahir sa voix, alors qu'elle parlait presque pour elle même ou encore même pour obtenir des réponses à tout ce qui agressait sauvagement sa plénitude.

Harmony : « Tout ce que je souhaitais, tout ce que je voulais, c'était revoir mon père et ma mère. Je voulais les serrer dans mes bras...leur demander pourquoi ils étaient partis, pourquoi est-ce qu'ils m'ont abandonnée. Est-ce que je ne leur convenait pas ? Etais-je un fardeau pour eux ? Comment puis-je espérer encore pouvoir vivre en sachant que mes parents m'ont reniée ? Pourquoi est-ce que j'ai mal ! Répondez moi ! »

L'intendante « Harmony...je..»

Harmony : « Non vous ne savez rien, vous ne me diriez encore que des mensonges...»

Elle se releva, attrapa ses cadeaux au pied du sapin en les regardant et versant des larmes. L'enfant jeta les paquets contre le sapin, si fort que celui ci perdit l'équilibre et s'échoua sur le sol, les boules en verres se brisant sur le sol. Harmony était en colère, et tentait de ne pas refaire une crise d'hystérie, elle se mordait la lèvre et sans ajouter un mot de plus, elle monta les escaliers en marbre pour regagner sa chambre, et s'y enfermer. Son coeur d'enfant avait été blessé d'une manière si sauvage, qu'elle ne put s'empêcher de pleurer, encore et encore, jusqu'à ce que tarissent ses larmes...En vivant une telle expérience à un âge aussi bas, il en va de soi que s'installe un traumatisme qui s'avèrerait peut être inguérissable. Harmony détestait noël, et surtout elle haïssait encore plus le jour où elle était née ! Plus jamais elle ne penserait à son anniversaire, tout comme jamais elle ne le fêterais au fur et à mesure des années. Pendant toute la nuit, elle cauchemarda. Suzy qui ne comprenait pas pourquoi elle était dans cet état, et ni pourquoi elle pleurait, tenta tant bien que mal d'essayer de lui remonter le moral, tout en manifestant sa présence pour que la petite infante ne se sente pas seule.

....

Harmony, en état de choc, n'avait pas mangé depuis une semaine entière, elle n'était pas sortie pour aller dans les jardins, n'avait pas quitté l'endroit du lit où elle s'était assise. Suzy désemparée, supplia à leur mère d'appeler un médecin, et quand celui ci vint pour pouvoir discuter avec elle, il tenta de créer un contact afin qu'elle ouvre sa coquille solidement fermée mais en vain...Pire encore, elle faisait des crises étranges, jusqu'à même violentes...L'enfant fut internée pendant deux semaines dans un hôpital psychiatrique pour suivre un traitement médical qui disait pouvoir la guérir, et tel une lobotomie, Harmony au bout de ces deux semaines oublia toutes ses craintes jusqu'à même sa propre existence ou encore l'existence de sa famille.

....

Un an plus tard, l'enfant reprenait ses repères et ses marques. Son retour avait été comme une seconde vie dans cette maison chaleureuse et accueillante. Et puis un grand jour arriva, un jour où le quotidien d'Harmony allait être pertubée, le jour où quelqu'un avait décidé de l'adopter. C'était un jeune homme tout à fait charmant, accompagné d'une femme tout à fait charmante, ils étaient les Evans...La raison de leur envie d'adoption ? La femme de monsieur Evans avait toujours voulu avoir une fille, et tandis qu'elle attendait un heureux évènement, un fruit de son souhait, le jour fatidique, elle fit une fausse couche...Tout cela avait beaucoup bouleversé la famille Evans, et c'est pourquoi il avait trouvé la solution de l'adoption.

L'intendante leur demanda de la suivre pour aller rencontrer les enfants, et notamment les jeunes filles. Pendant ce temps là, ignorant même la présence de personnes dans le château Remembrance, Harmony étudiait avec son amie Suzy. Toutes les deux étaient très studieuses, très sages, de vrais petits anges ! Bien que la belle aux saphirs était doublée d'un vil démon. Elles relevèrent la tête en entendant la porte, et regardèrent les trois adultes. Le destin frappa. L'épouse s'approcha des deux jeunes filles, et son regard était tourné vers Harmony.

Femme de la famille Evans : « Quel est ton nom, mon enfant ? »
Harmony : « Harmony...Juliet »
Femme de la famille Evans : « C'est un prénom magnifique que tu as là...tu veux bien que l'on discute un peu toi et moi ? »

Elle ne comprenait pas ce que lui voulait cette dame, mais elle décida de se relever pour la suivre près des fauteuils.

Femme de la famille Evans : « Quel âge as-tu Harmony ? »
Harmony : « 14 ans madame »

La jeune fille se sentait toute timide en la présence de cette si belle dame, en plus elle sentait bon, son parfum était unique et apaisant à la fois. Elle ignorait ce que c'était, mais Harmony, se sentait sereine en cet instant.

Femme de la famille Evans : « Appelle moi...Lisa »

Il y eut une longue discussion entre les deux, et finalement, ayant eu un coup de coeur pour elle, Lisa, la femme de monsieur Evans fit part à son mari de son choix ! Harmony avait été adoptée, et sa vie allait prendre à présent un tout nouveau sens. Tandis que les papiers étaient signés, et qu'elle était montée préparer ses affaires, elle regarda Suzy qui lui sauta dans les bras. Son amie allait énormément lui manquer, c'était certain ! Elle lui promit de lui écrire des lettres, avant de monter dans la voiture qui s’éloignait doucement de sa maison. Elle regarda à travers la vitre, l'énorme château devenir de plus en plus petit jusqu'à disparaître totalement comme s'il n'était été qu'un rêve. C'était difficile de quitter pour elle le domicile de ses souvenirs, très difficile, elle n'arrivait toujours pas à y croire, et elle savait qu'elle mettrait du temps à s'habituer à cette vie nouvelle qui l'appelait. Ses champs de coquelicots où elle adorait se promener, eux aussi ne seraient plus que le fruit d'un souvenir ! Un seul souvenir...



Chap II. Reality

Le soleil qui filtrait à travers les rideaux ! Rah non p'tain de la lumière...Harmony ouvrit difficilement les yeux, son maquillage de la veille qui n'avait pas été enlevé ! Elle avait une de ces têtes, ça en ferait pâlir un vampire ! Elle soupira avant de se réveiller, sa tenue très légère. La demoiselle sortit de son lit avec difficulté en regardant son téléphone, puis sa chouette qui avait une lettre d'une de ses amies. Poudlard qui réouvrait ! Hé ben ça pour une nouvelle... Et quest-ce qu'elle allait encore dire à ses parents ? Ho remarque ils n'avaient pas grand chose à en dire, déjà parce que sa belle mère c'était une vraie chienne, et qu'elle en avait rien à foutre de sa vie, mais son père n'était pas très présent alors. Hé oui, comme dans toutes les familles, Harmony a connut l'horrible changement quand un couple se sépare. Enfin en matière de garde alternée, elle avait de quoi faire puisque sa mère adoptive l'a voyait régulièrement. C'est elle qui allait être contente de savoir qu'elle allait retourner à l'école des sorciers.

Mais vous vous demandez comment est-ce arrivé n'est-ce pas ? Comment Harmony a découvert l'existence de la magie ? Hé bien disons qu'il y a eu un évènement particulier à l'école. Elle avait souhaité pouvoir faire tomber un objet dans le passage d'une garce quelle n'aimait pas, ce qui entrainerait sa chute dans l'escalier. Et en se concentrant très fort, l'objet est tombé...Ouais ça a l'air tout bidon comme ça, mais c'est carrément flippant en faites ! C'est alors qu'on lui envoya une lettre pour l'inviter à étudier à Poudlard ! Mais comme elle n'avait pas fait ses premières années, on lui recommanda de nombreux livres, en plus d'apprendre pendant tout l'été à utiliser des sorts. Elle acquit sa baguette magique en allant acheter des fournitures, et passa la quatrième et cinquième année sans soucis, enfin presque ! Disons que le mal était présent, et cela inquiétait grandement la famille Evans de savoir leur fille et leur fils en danger...Fils oui ! Car les fils de la famille sont tous des sorciers de sang mêlés, puisque leur mère Lisa était une sorcière ! Le choc terrible quand Jess, son père adoptif l'avait appris ! Enfin, voilà comment les portes du monde de la magie s'était ouverte pour elle. Évitant de penser à sa soirée d'hier, elle s'approcha de son poste radio, réveil et le lança, la musique était une chose qui la motivait vraiment !



Alors qu'elle enfilait un t-shirt est un mini-short, on frappa à sa porte. Sachant parfaitement qui était au palier de sa chambre, elle ouvrit la porte.

Harmony : « Tiens Drew, quelle étonnante surprise ! »
Drew : « Pt'ain Harm ! Tu pourrais baisser le son quand même y'en a qui dorme...»

Harmony regarda l'heure

Harmony : « Disons qu'à 13 heures, je vois mal qui d'autre à part toi dormirait encore ! C'est pas parce que le dragon est pas là qu'il faut faire n'importe quoi mon cher frère ! »

Drew l'attrapa par les hanches pour la porter comme un sac à patates !

Drew : « Et c'est pas parce que ton mec t'a quitté que c'est la fiesta non plus ! »
Harmony : « Drew ! Pose moi tout de suite ! ou sinon je te frappe ! »

Il sourit en déposant un baiser sur son front !

Drew : « T'auras beau dire tout ce que tu veux, tu es ma petite soeur ! Tu restes ma PETITE soeur ! »

Il sourit fier de lui en s'éloignant ! Ha celui là, un jour, elle lui ferait mordre la poussière. Alors qu'elle s'apprêtait à rentrer dans sa chambre, quelque chose l'interpella !

Harmony : « Drew ? Gabriel ??? Il est où ? »
Drew : « Heu...bah je dormais alors j'en sais rien ! »

Harmony paniquée, se mit à traiter Drew d'inconscient, tandis qu'elle hurlait le prénom de Gabby dans la maison.

Gabriel : « Grande soeur ? Pourquoi tu cris ? »

Il était cachée dans une armoire, et s'était assoupie ! Sacré petit frère ! Harmony expira un grand coup soulagée.

Harmony : « Tu m'as foutue une de ces trouilles Gabby ! » dit-elle en prenant le bout de choux dans ses bras.

Le jeune enfant lui fit un sourire angélique en s'excusant. En même temps, elle ne pouvait lui jeter la pierre, surement s'était-il caché parce que le son de la musique d'hier soir l'avait dérangé ? Quand on fait une fête, on est censé assumer ! Et même si ça avait été Drew l'organisateur et que tout cela avait fini au petit matin, elle ne pouvait s'empêcher de se dire que si elle n'était pas là pour veiller sur Gabriel, il serait un grand frère très peu exemplaire ! Harmony déposa Gabriel dans sa chambre, et le regarda un doux sourire aux lèvres. Ce petit ange portait bien son nom, avec ses jolis cheveux d'or, et son air si angélique. Et dire qu'il n'avait que 11 ans.

Harmony : « Drew et moi, il faut qu'on remette la maison en ordre avec que Hannah et Papa rentre, sinon on risque d'avoir des ennuis, tu veux bien faire en sorte de rester dans ta chambre, sage comme une image mon trésor ? »

L'enfant lui répondit à la positive en s'allongeant sur son lit, décrétant qu'il avait encore sommeil. Elle sourit et partit rejoindre Drew pour le ménage et le rangement ! Autant dire qu'avec un flemmard comme lui ce n'était pas une partie de plaisir, parfois elle était même obligée de lui mettre des coups de pieds dans le derche pour qu'il se bouge. Ce n'était pas l'amour fou entre eux, ils passaient leur temps à s'envoyer des piques mais il paraitrait que ça s'avère affectif ! Mouais, un petit doute quand même. En plus monsieur était plus âgé et jouait régulièrement sur ce terrain pour qu'elle se taise. Ce qui tournoyait dans son esprit, c'était que elle allait pouvoir revoir ses amies, à Poudlard ! D'ailleurs ils discutèrent beaucoup de ça avec Drew, et le sorcier à l'âge supérieur ne semblait pas rassuré pour autant par cette réouverture. Pourquoi ? Harmony trouvait ça plutôt bien. Le jeune homme la dévisagea longuement comme captivé et se remit à sa tâche. Mais quelle mouche le piquait celui là, vraiment ! Ces derniers temps, il n'arrêtait pas de l'observer, si bien qu'elle finit même par croire qu'il essayait de trouver quelque chose sur son visage pour se moquer d'elle. Bref naïveté quand tu nous tiens, nous pouvons continuer...

La maison était nickelle, et si jamais Hannah retrouvait à dire quoi que ce soit, elle lui faisait avaler ses dents. Cette femme aigrie, était vraiment le genre à toujours trouver quelque chose qui n'allait pas, juste pour m'incriminer,et parfois pour incriminer Gabriel et Drew ! D'ailleurs vous pensez réellement que c'est le genre de femme attentionnée qui ferait la lecture à Gabby le soir ? Ho non, on est loin du compte ! Ce n'est pas pour rien que cette femme est un dragon ! C'esr Harmony qui faisait la lecture d'histoire à Gabby le soir, et qui le mettait au lit, lui chantait des chansons pour qu'il s'endorme...Il faut dire qu'elle n'avait tellement pas eu de petits frères ou petites soeurs, qu'elle faisait très attention à lui, qu'elle était protectrice, comme si elle était une maman qu'il n'avait jamais eu. Le soir arriva très vite, comme d'habitude, la belle avait quitté la table une fois son repas finit, ne voulant pas écoutant le merveilleux récit de voyage de Hannah, et se taper des commentaires et des questions du style : Ho au faites Harmony, tu n'es plus avec ton copain, tant mieux ce type n'était qu'un incapable tirouflan, comment peux-tu aimer un homme avec aussi peu de qualités ?

Ha je suis sûre que vous voyez le genre !

Harmony :,« Et là le prince sortit son épée, et demanda au dragon de lui rendre sa bien aimée »
Gabriel : « Tu en as déjà vu des dragons toi Harmony ? »
Harmony : « Non mais je sais qu'ils existent ! Ce sont des créatures vieilles de plusieurs siècles, des décennies même, ils sont l'une des plus belle, des plus rares créatures que peuplent le monde. »
Gabriel : « J'aimerais bien en voir un, un jour...»
Harmony : « Patience, ça viendra, le jour où tu croiseras un dragon, tu préfèreras fuir en courant oui ! »
Gabriel : « Mais les dragons sont gentils »
Harmony : « Gentils ? Dans quel conte tu as vu qu'ils rendaient la princesse au prince ? »

Elle continua alors son histoire, parce qu'elle même avait envie de se mettre tranquillement dans sa chambre avec sa musique, son ordinateur jusqu'à sentir la fatigue la gagner. Quand elle eut terminé, Gabriel s'était assoupi, elle le recouvra doucement, et lui embrassant le front, un doux sourire sur ses lèvres. Harmony poussa alors la porte, tout doucement en sortant et aperçut Hannah qui la regardait un regard à la fois méchant et neutre. Et ce qu'avait envie de lui crier à ce moment là la jeune fille : Ouais tu as vu grognasse, je m'occupe de ton fils, parce que tu es même pas capable de t'en occuper...Elle lui jeta un regard noir, avant de partir dans sa propre chambre, frappant au mur de Drew, histoire qu'il fasse moins de bruit avec sa copine, ce cochon ! Comme elle ne supportait pas les gémissements à travers le mur, elle enfila son casque sur les oreilles et se mit de la musique rock à fond, son ordinateur portable sur le lit, en train de tchatcher avec ses amis. Ha la merveilleuse technologie. La demoiselle décida même alors d'abandonner le petit appareil pendant un instant, histoire d'écrire sa page de journal du jour, celui qu'elle tenait depuis qu'elle avait quitté le pensionnat, cela faisait donc maintenant 4 ans qu'elle le tenait. C'était un souvenir de Lisa, sa mère adoptive avant qu'elle ne s'en aille, se séparant du père de famille. Harmony se souvenait même de ses bonnes paroles, sa douceur : Tiens, tu pourras y écrire toutes tes aventures, tout ce qui te tient à coeur, ce que tu n'oses pas dire à ton père ou a moi ! Il est là comme ami pour t'aider, pour te soutenir. Elle avait eu raison...Il avait été toujours là, et elle retranscrivait tout ce qui lui tenait à coeur, scellé, secret. Complètement absorbée dans l'écriture, elle en délaissa l'ordinateur pendant un instant, avant de finalement se mettre à relire quelques passages de sa vie. Et là comble du comble, elle avait la musique dans les oreilles mais elle entendait encore les bruits ! Bordel mais c'est pas vrai ! Heureusement que la chambre des parents et de Gabriel ne se trouve pas dans la même enceinte, et qu'elles étaient très éloignées. Agacée, Harmony enleva son casque qu'elle jeta sur le lit, et alla frapper à la chambre de Drew, enfin frapper était un terme un peu simplet, elle aurait limite défoncé la porte. C'est Drew qui vint lui ouvrir, en tenue d'adam, entouré d'une petite serviette...Hum sexy, voilà que sa soirée était gachée avec une telle vision.

Harmony : « Au risque de paraître chiante, à côté de ta chambre, il y a la mienne, alors si ta salope pouvait arrêter de faire le partage de ses simulations d'orgasmes répétés, ce serait une superbe idée ! Sur ce, je ne te dérange pas plus longtemps, mais encore un bruit, et je te jure que je te la vire par la fenêtre en lui arrachant les tifs ! »

Et elle s'en alla dans sa chambre, laissant un Drew un peu désorienté. Au moins sa menace avait marché, et doublement parce que la nana était rentrée dans une colère noire, et venait de claquer la porte de la chambre, surement qu'elle se cassait de la baraque ! Tant mieux ! Bien que Harmony craignait maintenant que son havre de paix ne soit dérangé par monsieur j'ai pas eu le temps d'atteindre le paroxysme. Et gagné, qui c'est qui frappe à la porte ?

Drew : « Alors là chapeau ! J'espère que tu as de quoi dédommager ce que tu viens de faire ! »
Harmony : « Tu n'as qu'à prendre des copines qui ont le sens du respect de l'environnement des autres ! »
Drew : « Mais putain ce que t'es chiante ! ça me met hors de moi !...»

Un silence s'installa

Drew : « Bon et sinon tu peux la remplacer non...? »

Blanc-blanc-blanc.

Harmony : « Crève...»
Drew : « Allez quoi, c'est à cause de toi que ma copine s'est cassée ! »
Harmony : « Ce n'est pas mon problème si ta p*te est pas capable de respecter les autres, alors je le répètes, tu peux toujours prendre tes rêves pour des réalités, et aller te brosser. D'ailleurs commence à échauffer tes mains, je crois que tu vas en avoir besoin pour la suite, bonne nuit ! »

Et elle le vira de la chambre, avec perte et fracas ! Au moins, une chose est certaine, il ne vaut mieux pas se mettre la demoiselle à dos, elle était du genre très piquante ! Comme l'épine d'une rose. Harmony passa le reste de sa soirée à papoter avec ses amies au téléphone. Parler de garçons, parler d'études...De sujets de filles. Disons que ça ne la passionnait pas outre mesure, mais elle était toujours contente d'avoir des amies à qui parler...C'est toujours mieux que d'être seule, comme à l'orphelinat...Harmony était devenue songeuse, il y avait des choses qu'elle devait absolument clarifier avec l'intendante avant de repartir à Poudlard, et croyez le ou non, une boule se forma dans son ventre en se remémorant ses souvenirs. La jeune femme s'endormit près de son ordinateur, elle fit un rêve étrange, le rêve que tout ce qui se passait, son adoption n'était qu'une utopie dans laquelle elle s'était réfugiée pour ne pas défaillir à la folie. Du moins pas tout de suite...

• • •

Qu'est-ce qui l'avait poussé à venir jusqu'ici ? Pourquoi est-ce que chaque pas qu'elle faisait, sonnaient comme une déchéance. La demoiselle une clope aux lèvres soupira, en continuant d'avancer, et réussit à la terminer en arrivant devant le portail de l'orphelinat. Tant de souvenirs, tant de lubies, tant d'illusions. Ce château apparaissait comme un conte de fées ou il n'y avait pas de place pour les rêves, juste pour la désillusion.

Drew : « Tu es sûre que c'est ici ? »
Harmony : « Oui...y'a pas 300 000 orphelinats qui s'appellent Remembrance Castle.

Petit saut en arrière pour expliquer la situation voulez-vous ! Comme elle détestait parler à Hannah sa belle mère, elle se confiait beaucoup plus à Drew par son assurance, ses mots et sa présence aussi énervante soit-elle était tout de même un réconfort pour la jeune femme. Harmony lui avait parlé de ses souvenirs, de l'orphelinat et surtout de son intention de découvrir la vérité, toute la vérité et rien que la vérité. Afin de l'accompagner dans cette épreuve, Drew avait proposé de l'accompagner, et allez savoir pourquoi, la belle n'avait pu refuser son aide.

Chaque avancée était douloureuse, et cela le fut encore plus quand Harmony vit l'intendante en train de jouer avec des enfants de l'orphelinat. Lorsque le regard des deux femmes se croisèrent, la miss Evans pu apercevoir un sourire emprunt d'une profonde tristesse sur le visage de sa seconde mère. Les deux étudiants s'approchèrent, silencieusement, écoutant les conversation d'enfants. Harmony sentit qu'elle n'aurait jamais du revenir ici ! L'intendante se leva, en les confiant à l'une des bonne dames, et les invita dans la pièce où elle avait reçu la mère de la jeune fille pour la première fois, comme si elle savait la raison de sa venue. Un silence s'installa, et même les éclaircissements de gorge n'arrivèrent pas à le briser. Ne le supportant plus, la demoiselle décida de le briser.

Harmony : « Je...je suis...»
L'intendante : « Je sais pourquoi tu es ici, Harmony. J'avais même prédit que ce jour arriverait. »
Harmony : « Pa...Pardon ? »

L'intendante se leva et ouvrit le tiroir, elle en sortie une lettre cachetée des initiales H.G. puis la tendit à la jeune femme.

L'intendante : « Votre mère m'a laissée ça, le jour où elle vous a confié à nous. Elle m'a dit de vous la remettre quand vous aurez atteint l'âge de raison. »

Harmony regarda la lettre entre ses mains, secouée par quelques tremblements ! Elle avait peur, peur de ce qu'elle pourrait découvrir, peur des mots écrits, peur de la vérité, peur de la solitude. Drew voyant son malaise lui prit la main et lui fit un sourire pour la rassurer, lui affectant sa présence afin qu'elle se sente sereine et confiante.

Drew : « Tout va bien se passer, Harm' »

La demoiselle décacheta l'enveloppe et sortit le parchemin de celle ci, inspirant un grand coup avant de la déplier. Son premier regard se posa sur l'écriture soignée et fine. Sa mère devait être une femme douce et appliquée. Trépignant d'impatience, elle s'enferma dans son monde et entreprit la lecture. Au fur et à mesure qu'elle en atteignait le bout, les larmes de la belle, roulaient sur ses joues. Sa mère ne l'avait pas abandonnée, elle l'avait protéger du monde extérieur et du mal des ténèbres qui se trouvaient être de plus en plus présentes. Une discussion avait eu lieu après que la lettre eut été lue. Puis au bout de plusieurs heures, Drew et elle reprirent le train jusqu'à la maison, son frère ne lui adressait pas la parole, puisqu'elle semblait vouloir être seule.

Chap III. Fallen

Ils arrivèrent dans les rues adjacentes, et commencèrent à marcher de la guerre jusqu'à la résidence. Harmony continua de garder le silence, et Drew tenta de le briser en lui parlant de sa vie et de sa copine; La jeune femme n'écoutait que d'une oreille, alors qu'ils s'approchaient. C'est alors qu'ils aperçurent une ambulance devant la maison, dont les sirènes brillaient de mille feux. La peur tenailla le ventre de la gryffondor, qui se lança rapidement au pas de course jusqu'à celle ci, une voiture inconnue était arrêtée. Elle entra en trombe dans la maison suivit de Drew, et aperçut un jeune homme complètement désemparé assis sur le canapé, en s'excusant auprès de leur belle mère. Lorsque Harmony aperçut Gabriel sur une civière, emmené dans l'ambulance, elle fit le rapprochement entre l'état de son petit frère, et cet homme profondément peiné. La brune s'approcha de l'homme près à le frapper, et Drew ayant perçue bien avant son intention, la retint en la bloquant totalement.

Harmony : « Connard de chauffeur, qu'avez vous fait à Gabriel ! Je vais vous faire la peau ! »
Drew : « Harm' calme toi ! »
Le chauffeur : « Je...je suis désolé ! »
Harmony : « J'EN AI RIEN A FAIRE DE VOS EXCUSES ! »

Elle repoussa Drew et se dirigea dehors en demandant aux ambulanciers de l'emmener avec elle, Drew la suivit, et la jeune femme remarqua à quel point sa mère tenait vraiment à son fils, pour ne pas avoir décidée de bouger, ne serait-ce que le petit doigt...A l’hôpital, elle tournait en rond, son aîné lui était assis, se tenant la tête avec les mains. Harmony arrêta de tourner pour s'assoir à côté de lui. Elle s'en voulait terriblement, si elle n'était pas partie à Remembrance, ça ne serait jamais arrivé...La demoiselle posa sa tête sur l'épaule de Drew. Il ne dit rien. Restant simplement là, en lui tenant la main, la caressant de son pouce. Il savait à quel point, elle tenait à leur cadet, qu'elle était un peu comme une mère pour lui. Pas étonnant qu'elle soit dans cet état ! Les médecins vinrent informer que le jeune garçon était hors de danger, mais qu'il y avait quelque chose de grave, dont ils devaient leur parler à elle et à la mère du garçon.

Harmony : « Je suis sa mère ! »
Drew : « Harm ! »

Il valait mieux mentir, après tout, Harmony savait qu'Hannah ne viendrait pas. C'était à se demander si Gabriel ne serait pas mieux sans parents, plutôt que d'être ignoré par sa génitrice. Le médecin l'emmena avec elle dans la chambre où a été transféré le jeune garçon. C'est quoi le pus risible que le médecin ait crut à son bobard ? Ou la révélation qui allait suivre ?

Médecin : « Voilà mademoiselle, votre fils qui a été renversé par cette voiture, alors qu'il jouait dehors avec ses amis n'a plus rien à craindre, son état est sauf...en revanche...l'accident lui a causé de grosses lésions au niveau des jambes, et comme il semble déjà fragile de nature, ses jambes n'ont pas supportées le choc...Votre fils a de grandes chances d'être paralysé de celles ci...par conséquent, il devra se déplacer en fauteuil roulant.

Harmony buvait ses paroles comme du poison. Aucun mot ne put franchir ses lèvres. C'était un cauchemar...oui elle allait se réveiller c'était obligé ! La jeune fille se pinça les mains, les bras, mais rien à faire, elle ne se réveillait pas ! Non c'est impossible, a ne pouvait être vrai...Les larmes roulèrent sur ses joues.

Médecin : « Je comprends votre mal, ça risque d'être très dur...est-ce que vous vous sentez prête à assumer son handicap ? »

Elle ne répondit pas, elle était choquée ! Gabriel allait être handicapé, paralysé des jambes, il devrait se déplacer en fauteuil, il était donc privé de tout ses rêves : Poudlard, la magie, l'enseignement, les dragons qu'elle lui présentait dans ces histoires et qu'elle lui avait promis d'emmener les voir un jour. Le monde du petit chérubin de 10 ans, venait de tomber comme un château de cartes. Lorsqu'Harmony fit part de la nouvelle à Drew, pour la première fois, elle vit son frère pleurer à chaudes larmes. Ils mêlèrent leur tristesse, restant au chevet du garçon. Comment allait-elle lui annoncer la nouvelle ? Comment n'allait-elle pas craquer devant sa bouille d'enfant perturbée ?...

• • •

Drew : « Je...suis pas sur de comprendre ! »
Harmony : « Tu as pourtant très bien entendu...J'arrête Poudlard, je préfère m'occuper de Gabriel ! »
Drew : « Je ne suis pas d'accord ! Tu abandonnes tout pour lui ! Et tu crois que ça va arranger les choses ?? »
Harmony : « IL AURA AU MOINS QUELQU'UN QUI S'OCCUPERA DE LUI »
Drew : « TU N'ES PAS SA MÈRE HARM !! »

Il venait de la plaquer contre le mur du couloir de l’hôpital, la colère se lisant sur son visage. Harmony ne l'avait jamais vu ainsi, et au moins, elle pouvait dire que pour une fois, il lui faisait peur. Pourtant sa décision était prise, il fallait juste qu'elle en parle à Gabriel.

• • •

Gabriel : « Tu ne dois pas faire ça grande soeur ! Je sais que je ne suis pas un garçon facile à vivre ! Mais tu n'as pas e droit d'abandonner tes rêves pour moi...Si je ne peux pas réaliser les miens, je serais heureux que tu puisses, toi, es réaliser ! »
Harmony : « Je n'ai pas le droit, je me sens coupable de ce qui t'est arrivé, Gabby...Je ne pourrais pas ! »
Drew : « Ta grande soeur est une têtue, elle n'a pas l'air de vouloir changer d'avis ! »
Harmony : « La ferme, Drew ! »
Gabriel : « Tu sais grande soeur, tu as toujours été là pour moi...je ne serais pas heureux en te sachant près de moi parce que tu auras abandonné toute ta vie...»
Harmony : « Mais Gab....»
Gabriel : « Fais moi plaisir grande soeur, continue de vivre et d'avoir cette joie où chaque jour, est un jour nouveau, et puis accomplit ce que tu dois accomplir...comme ça, quand tu reviendras me voir, je serais heureux.

Il avait raison. La jeune fille se refusait de voir Gabriel malheureux, et c'est pourquoi pour lui, elle retrouverait ses parents, continuerait de vivre sa vie comme elle l'entendait, peut importe ce qui se passerait. ♫

Seule l'histoire n'a pas de fin, a dit Charles Baudelaire. C'est donc à notre dépend qu'on nous devons faire en sorte qu'elle continue.


DERRIÈRETONPETITÉCRAN

Okay, okay les peoples, peut être que vous ne me connaissez par irl, mais ig je suis une célébrité ! Et oui je suis Hime ! Vous n'y croyez pas que je sois venus ici, hein ? Pour cela vous devez remercier les tops sites. Sinon que dois-je vous dire ? Du haut de mes 22 ans, je pense que le forum est vraiment génial, que ça soit dans l'aspect graphique, que contextuel et technique. Est-ce que j'ai un autre compte compte ? Et bien j'ai mon double maléfique si vous voulez ?. Si j'accepte que le lutin de cournouaille me lance des défis ? Tout dépend des défis, mais comme je suis une aventurière, on va dire oui. Et vu que je suis une superstar j'ai l'honneur de vous annoncez que je suis parfaite et magnifique ♥ *sors* non que j'ai hâte de rp ici pardi ! ;).


icône : by google images
avatar : by me
titre de la musique : en cours



Dernière édition par Harmony J. Evans le Dim 25 Aoû - 16:23, édité 22 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hayley J. Prescott
Administratrice
La fin justifie les moyens, enfin on fait comme si...


Féminin Ecrits : 728

MessageSujet: Re: Harmony J. Evans ♦ À fleur de soi Lun 24 Juin - 7:44

Parfaite et magnifique? Si tu me réserves ton premier rp, ça peut s'envisager



BIENVENUEEEEEEE Harmony

L’enfer peut prendre un goût de paradis dans des bras chaleureux !


Tu as DEUX SEMAINES pour faire ta fiche, si tu as besoin d'un DELAI supplémentaire, n'hésite pas à contacter le staff ou à simplement poster à la suite! Tant que tu nous donnes des nouvelles, on se montrera patient Entre temps, nous t'invitons à te rendre sur LA CHAT BOX ou encore dans le FLOOD et les JEUX.  pour faire plus ample connaissance avec les membres :) N'hésite surtout pas à poser la moindre question ou bien demander de l'aide si besoin ! Tout le staff te souhaite bon courage ! Crie au secours si tu as besoin d’encouragements de nos groupies ou de conseils ♥️





Je ne rp pas. Je suis admin.


Little woman but great girl.
On n'est pas homme si on n'est pas libre et pas libre si on ne jouit pas de sa liberté, si on ne s'en sert pas, pour décider, se constituer, puis lutter pour se garder et pour grandir.
mapydew.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Harmony J. Evans ♦ À fleur de soi Lun 24 Juin - 16:06

Bienvenue sur Silencio! Bon courage pour la suite de ta fiche!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Elijah Carrow
Le pouvoir rend la tentation presque invincible
Administrateur


Féminin Ecrits : 46

MessageSujet: Re: Harmony J. Evans ♦ À fleur de soi Lun 24 Juin - 17:12

Bienvenue parmi nous jolie créature!
Ravi que le forum te plaise! Bien hâte de lire le reste de ta fiche! Bon courage!!



S'abreuver dans la fontaine de jouvance, n'est ni jouissif, ni valorisant. Il faut ce battre, aller directement à la source. Ce qui nous fait vivre, c'est le sang, qui coule dans nos veines, ce qui nous fais survivre, c'est le sang coulant dans les veines d'autrui. M'abreuver directement à la source, la voilà la jouissance, la valorisation. La voilà, la vrai clé de la puissance, venez à moi, que je m'abreuve, je suis le maitre, et toi le chien soumis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Harmony J. Evans ♦ À fleur de soi Mar 25 Juin - 17:05

Merci à vous tous pour votre accueil si chaleureux ♥
Je vous aimes déjà \o/

Hayley → ça peut s'arranger pour le rp 8)

J'avance à petits pas, mais je pense que j'aurais fini ma fiche dans les jours à venir, maximum la semaine prochaine :D ( disons que j'ai travaillé ce personnage, et que l'inspiration ne me manque pas xD )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Harmony J. Evans ♦ À fleur de soi Mer 26 Juin - 10:46

Bienvenuuuuue !!!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hayley J. Prescott
Administratrice
La fin justifie les moyens, enfin on fait comme si...


Féminin Ecrits : 728

MessageSujet: Re: Harmony J. Evans ♦ À fleur de soi Mer 10 Juil - 19:04

Hellooooow la belle, tu t'en sors? N’hésite pas a appeler a l'aide si besoin ♥


Je ne rp pas. Je suis admin.


Little woman but great girl.
On n'est pas homme si on n'est pas libre et pas libre si on ne jouit pas de sa liberté, si on ne s'en sert pas, pour décider, se constituer, puis lutter pour se garder et pour grandir.
mapydew.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Harmony J. Evans ♦ À fleur de soi Ven 12 Juil - 15:27

Bienvenue à Silencio ma belle ! Je suis ravie de te rencontrer ! Ton personnage a vraiment l'air interressant, j'ai vraiment hâte de Rp avec toi ! Je VEUX la suite ! A très bientôt !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Harmony J. Evans ♦ À fleur de soi Lun 15 Juil - 23:24

Merci beaucoup :3, ravie que mon personnage te plaise !
J'ai eu des petits soucis internet et temps, mais maintenant que je suis en vacances et que j'ai retrouvé ma connexion, je vais pouvoir m'y remettre activement :)

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Harmony J. Evans ♦ À fleur de soi Mar 16 Juil - 18:19

Bienvenue ! Il nous faudra un lien  .
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hayley J. Prescott
Administratrice
La fin justifie les moyens, enfin on fait comme si...


Féminin Ecrits : 728

MessageSujet: Re: Harmony J. Evans ♦ À fleur de soi Jeu 1 Aoû - 7:55

Coucouuuuuuu, peux-tu nous dire où en est ta fiche? Si tu as besoin d'un délai, n'hésite pas à le demander ♥️ J'espère que tu finiras ta fiche car le début était fort prometteur calin5


Je ne rp pas. Je suis admin.


Little woman but great girl.
On n'est pas homme si on n'est pas libre et pas libre si on ne jouit pas de sa liberté, si on ne s'en sert pas, pour décider, se constituer, puis lutter pour se garder et pour grandir.
mapydew.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Harmony J. Evans ♦ À fleur de soi Mer 7 Aoû - 14:18

Bonjour bonjour !
J'ai plutôt bien avancé dans ma fiche, il me manque un chapitre entier !
J'aurais besoin d'un peu plus de temps, car en ce moment IRL c'est très dur pour moi concernant les forums. Mais j'essaierais de la finir aussi vite que possible ! :)

Merci encore ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hayley J. Prescott
Administratrice
La fin justifie les moyens, enfin on fait comme si...


Féminin Ecrits : 728

MessageSujet: Re: Harmony J. Evans ♦ À fleur de soi Mer 7 Aoû - 15:28

Hellooooow la belle,

Tant que tu passes de temps en temps nous dire que tu es toujours sur ta fiche, on peut volontiers t'accorder des délais. Je te souhaite beaucoup de courage IRL calin5

Très hâte de pouvoir rp avec toi miss ♥️


Je ne rp pas. Je suis admin.


Little woman but great girl.
On n'est pas homme si on n'est pas libre et pas libre si on ne jouit pas de sa liberté, si on ne s'en sert pas, pour décider, se constituer, puis lutter pour se garder et pour grandir.
mapydew.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Harmony J. Evans ♦ À fleur de soi Dim 25 Aoû - 16:27

Bonjour !

Je viens prévenir que ma fiche est enfin terminée ! \o/ alelouyaaaaaaah
Je m'excuse encore de l'attente, mais j'ai eu des doutes quand à rebondir sur la fin de mon histoire.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hayley J. Prescott
Administratrice
La fin justifie les moyens, enfin on fait comme si...


Féminin Ecrits : 728

MessageSujet: Re: Harmony J. Evans ♦ À fleur de soi Lun 26 Aoû - 7:44

Très jolie et touchante histoire miss ♥️


BIENVENUEEEEEEE

Félicitations, tu rejoins Poudlard !


Coucouuuuuuuu ♥️ Je ne vois aucune objection à t’offrir le privilège de rejoindre notre communauté :red: Ton personnage est donc accueilli chaleureusement (ou pas...) par les Gryffondor. Maintenant il te reste quelques petites choses à faire, tu dois tout d'abord aller RECENSER TON AVATAR. N'oublie pas de te recenser aussi au niveau de ton camp ou famille de sang pur en allant jeter un œil aux LISTINGS. Ensuite, tu peux faire une demande de LIENS & de RP'S pour commencer à participer pleinement et te faire des coupins. Mais n'oublie pas qu'il y a aussi LA CHAT BOX qui est un bon moyen de faire connaissance avec les autres membres ! Si tu le souhaites tu peux te créer DES SCENARIOS. Enfin n'hésite pas à jeter un petit coup d’œil au FLOOD ou aux JEUX. Bon voyage parmi nous !





Je ne rp pas. Je suis admin.


Little woman but great girl.
On n'est pas homme si on n'est pas libre et pas libre si on ne jouit pas de sa liberté, si on ne s'en sert pas, pour décider, se constituer, puis lutter pour se garder et pour grandir.
mapydew.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Harmony J. Evans ♦ À fleur de soi

Revenir en haut Aller en bas

Harmony J. Evans ♦ À fleur de soi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Reflexion sur la saga Michelet Casimir - Jean Saint-Fleur
» Evans Paul dans la tourmente: les deputés parlent...
» La maison de Evans Paul vandalisee par les siens
» 2 éme entraînement de Nuage de la mort et de fleur enflammée finished
» FLEUR canichette croisée abricot 6 ans (89) Yonne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Silencio :: Ministère :: Les non rp's-